André BRETON. D'une décalcomanie sans objet préconçu (décalcomanie du désir)

Lot 62
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 16 640EUR
André BRETON. D'une décalcomanie sans objet préconçu (décalcomanie du désir)
André BRETON. D'une décalcomanie sans objet préconçu (décalcomanie du désir). Sans lieu ni date [Paris, mars 1936]. Manuscrit autographe à l'encre verte signé, 1 page in-folio de papier bleu. Précieux manuscrit autographe signé du texte fondateur d'André Breton paru dans le n° 8 de la revue Minotaure en 1936. En 1936, Oscar Dominguez mit au point le procédé qualifié aussitôt par Breton de Décalcomanie sans objet préconçu et de décalcomanie du désir dans cet article fameux qui fit date. Une traduction japonaise en parut dès janvier 1937 dans la revue Aato. Le traducteur Shuzo Takiguchi s'exerça lui-même à la technique dont l'usage se répandit aussitôt dans l'archipel. La revue Mizue devait en offrir de premiers exemples dans le numéro de mai de la même année. Beau manuscrit portant plusieurs notes à l'intention des typographes. Il est reproduit au catalogue Sueños de tinta au Centro Atlantico di Arte Moderno, 1993, p. 10. Papier bruni en marge supérieure et inférieure. On joint deux décalcomanies originales signées au crayon, l'une par lui-même, sur papier fin, l'autre par Oscar Dominguez, sur carton (16,7 x 22,7 cm ; 22,3 x 16,7 cm). Elles sont toutes deux reproduites au catalogue Sueños de tinta, pp. 60 et 62. 6 000 / 8 000 €
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue