Deux trompettes (Dung-Chen) de style Ming formant paire en émaux cloisonnés

Lot 223
Aller au lot
Estimation :
800 - 1500 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 4 800EUR
Deux trompettes (Dung-Chen) de style Ming formant paire en émaux cloisonnés
Deux trompettes (Dung-Chen) de style Ming formant paire en émaux cloisonnés Chine Fin de la dynastie Qing / République / Minguo Les deux trompettes, télescopiques, en émail cloisonné et cuivre doré. Chacune est ornée d'émaux brillants et colorés, avec onze dragons à cinq griffes volant au milieu des nuages au-dessus des vagues déferlantes, certains d'entre eux représentés frontalement dans un style archaïque (zheng long), d'autres vus de côté (xing long). Le Dung-Chen est une longue trompette ou corne télescopique utilisée dans les cérémonies bouddhistes tibétaines et mongoles, les préludes, les processions et les appels à la prière du matin et du soir. C'est l'instrument le plus utilisé dans la culture bouddhiste tibétaine. Il est souvent joué par paires ou multiples, et le son est comparé au chant des éléphants. Dans la Chine ancienne, il était rare que les instruments de musique soient émaillés. Cette technique aurait surtout été réservée aux boîtes ou vases. Il est reconnu que des exemples de ce type figuraient parmi les nombreux instruments fabriqués en Chine et envoyés en cadeau pour impressionner les fonctionnaires des nations limitrophes. Une paire de trompettes similaires datée de la dynastie Ming est conservée au Metropolitan Museum de New York (numéro d'inventaire 1988.349). Haut. (ouverte) : 188 cm Haut. (refermée) : 53,5 cm Quelques petites fentes au métal, petits manques et quelques traces d'oxydation
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue